Histoire-du-vieil-Alby

Histoire-du-vieil-Alby

IL FAUT SAUVER LE CIMETIERE VIEUX DE L'HÔPITAL

   L'association de sauvegarde du Vieil Alby se préoccupe du devenir de cet ancien cimetière.

Il est créé dans les années 1770, suite à l'Edit royal qui interdit d'ensevelir les morts dans les cimetières paroissiaux à l'intérieur des villes, pour des raisons d'hygiène et de salubrités publiques.

Il est à ce jour le plus vieux cimetière d'Albi où il est encore possible d'être enseveli si l'on possède un caveau familial.

C'est là que sont enterrées les élites albigeoises de la fin du XVIIIème et du XIXème siècles: l'architecte Jean-François Mariès, l'amiral Rochegude, deux archevêques, des maires d'Albi, des officiers, et même l'un des frères de Victor Schœlcher...

Le devoir de mémoire nous pousse à préserver ce lieu emblématique où l'histoire des Albigeois s'inscrit dans un espace qui voit sa surface se réduire au cours des siècles. Françis Carrade a bien compris qu'il fallait sensibiliser les habitants et qu'il faut le sauver à tout prix. De nombreuses visites gratuites ont été organisées pour faire découvrir ce lieu presque inconnu, et si proche  du centre ville.

La marche vers le classement est engagée, le site apparaissant remarquable avec ses ifs et ses cyprès, proches de la cathédrale Sainte-Cécile, en face de l'Hôtel du Bosc , maison natale du peintre Henri de Toulouse-Lautrec.

Le cimetière est en mauvais état, des tombes sont affaissées, beaucoup de cyprès sont morts et la mousse envahit les dalles funéraires. De travaux d'urgence sont à faire.

GEDC1818[1].JPG201311011085-full[1].jpg
201010301489[1].jpg



01/01/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres